Un projet de territoire

Le projet éolien de la Vallée de la Thironne s’inscrit au cœur de la démarche des PCAET (Plan Climat Air Energie Territorial) de la communauté de communes Entre Beauce et Perche avec comme objectifs :

  • la réduction des émissions de GES et de polluants atmosphériques du territoire ;
  • la réduction des consommations énergétiques ;
  • le déploiement des énergies renouvelables ;
  • l’adaptation du territoire aux effets du changement climatique afin d’en diminuer la vulnérabilité.

La participation de JPee à la restauration du patrimoine

JPee participe au programme de restauration de l'église Saint-Martin de Vieuvicq en devenant donateur en janvier 2019. Pour vous informer ou faire un don  :

Des retombées économiques durables

L’implantation de 8 éoliennes de 3,6 MW générera de nombreuses retombées économiques locales pour le territoire :

  • Environ 36 267 €/an de revenus* pour les 2 éoliennes de la commune de Montigny-le-Chartif ;
  • Environ 106 818 €/an de revenus* pour les 6 éoliennes de la commune de Vieuvicq ;
  • Environ 137 656 €/an de taxes pour la communauté de communes Entre Beauce et Perche ;
  • Environ 114 224 €/an pour le Département et la Région.

(*) montants qui englobent les revenus liés à la fiscalité et aux conventions communales de servitude

Activité économique et emploi

Source : observatoire de l'éolien 2019, Capgemini invent/France Energie Eolienne

La région Centre-Val de Loire dispose mi-2019 de 1 181 MW installés sur près de 92 parcs éoliens. Aujourd’hui, la filière éolienne emploie en région plus de 420 personnes.

Les métiers du développement et de l’exploitation attirent de nouveaux arrivants sur le territoire et des salariés en reconversion professionnelle, qui souhaitent rejoindre une filière d’avenir dynamique.

En 2019, l’éolien a généré plus de 12 millions d’euros de retombées fiscales dans la région reparties entre :

  • les communes et intercommunalités : près de 8,4 millions d’euros ;
  • les départements : près de 3,3 millions d’euros ;
  • la région Centre-Val de Loire : près de 300 000 euros.

Les retombées fiscales régulières générées par les installations éoliennes permettent aux territoires de maintenir des services publics et d’investir (crèches, maisons de santé, maisons de retraite...). Compensant en partie la baisse des dotations de l’État, ces ressources contribuent au développement d’infrastructures d’intérêt général.

Eco-épargne citoyenne

L'investissement participatif

JPee propose aux citoyens de devenir acteurs de la transition énergétique en investissant leur épargne directement dans des projets d'énergies renouvelables.

Grâce aux études préalables réalisées par des cabinets indépendants et à la garantie de rachat de l’électricité à prix fixe, la productivité des parcs et leur rentabilité sont prévisibles sur le long terme.

Au-delà de la volonté de contribuer à un investissement responsable, devenir producteur dans les énergies renouvelables, c’est rechercher un placement financier qui assure une rentabilité attractive et sécurisée.

 

Pourquoi investir dans les énergies renouvelables ?

Les objectifs fixés par la loi de transition énergétique :
  • Diviser par deux la consommation totale d’énergie du pays d’ici à 2050,
  • Faire tomber à 50 % en 2025 la part de l’énergie tirée du nucléaire et à 30 % en 2030 celle tirée des énergies fossiles
  • Augmenter à 32 % à horizon 2030 la part des énergies renouvelables.
Le développement des énergies renouvelables permet :
  • D’atteindre une plus grande indépendance énergétique
  • De lutter contre le changement climatique
  • De créer des nouvelles filières professionnelles et des emplois