Label Energie française

JPee – société française indépendante – développe, finance, construit et exploite des parcs éoliens et des centrales photovoltaïques depuis 2004.

JPee est présent sur toute la France.
Cliquez sur la région pour en savoir plus :

Comprendre l'éolien :

2017

Depuis 2017, la société JP Energie Environnement (JPee), producteur français d’énergie 100 % renouvelable, étudie la faisabilité d’un parc éolien sur les communes de Montigny-le-Chartif et Vieuvicq en partenariat avec les élus locaux.

Après avoir recueilli l’accord des conseils municipaux, JPee a initié des études de faisabilité technique et environnementale. A la lumière des résultats de ces études, différentes variantes d’implantation ont été étudiées et permettent aujourd’hui de définir un projet éolien adapté au territoire et en adéquation avec les enjeux humains et environnementaux du site. Ce site internet présente les caractéristiques du projet, son avancement et les actions de concertation en cours et à venir.

Actualités Janvier 2019

Le mot du Maire

Pour réduire notre impact sur le climat au quotidien, nous devons faire le choix d’une énergie propre issue de ressources renouvelables. Notre consommation électrique augmente d’année en année, il faut produire de plus en plus d’énergie pour satisfaire nos besoins croissants. Les communes de Vieuvicq, Méréglise et Montigny-le-Chartif, dans l’espoir de contribuer à la protection de l’environnement, ont pris cette décision sachant que l’énergie éolien ne nécessite aucun carburant, ne crée pas de gaz à effet de serre, ne produit pas de déchets toxiques ou radioactifs. C’est une énergie propre !

La terre a assez souffert de notre laxisme, il est temps de prendre notre avenir en main et de laisser une planète propre à nos enfants, car nous ne sommes pas propriétaire de la terre ni de l’eau ni l’air, mais nous en sommes juste garants.

Gérard HUET, maire de Méréglise
Joël FAUQUET, maire de Montigny-le-Chartif
Philippe MORELLE, maire de Vieuvicq

Implantation des éoliennes

Le parc éolien de la Vallée de la Thironne est constitué de 8 éoliennes, d’une hauteur totale de 150 mètres.

Eoliennes

Pour définir une zone favorable à l’implantation d’un projet éolien, JPee doit respecter des contraintes techniques et servitudes réglementaires.
Pour le site de la Vallée de la Thironne, les éoliennes ont dû s’implanter :

  • à plus de 500 mètres des habitations ;
  • à plus de 150 mètres des routes départementales.

Le modèle d’éolienne envisagé

Nombre d’éoliennes : 8

Modèle : Nordex N117

Puissance unitaire : 3,6 MW

Hauteur totale : 91 mètres

Longueur des pales : 58 mètres

Les caractéristiques techniques

28,8 MW

puissance installée

16 457

foyers alimentés

5 992

tonnes CO2 évitées

MW : Mégawatt | Nombre de personnes alimentées : en considérant 4 900 kWh/foyers/an (avec chauffage électrique) – 2,3 personnes/foyer | Tonnes de CO2 évitées : 75 g CO2/kWh évités pour l’éolien et 39 g CO2 évités pour le solaire en comparaison avec le mix énergétique français (ADEME 2015)

Les études menées

La mise en place d’études sur le territoire a permis de guider JPee dans le choix d’implantation des éoliennes en fonction des sensibilités détectées. La configuration retenue du projet a pour but d’éviter ou de réduire au maximum les impacts. Vous trouverez ci-dessous un résumé des différentes études menées par JPee sur le territoire.

L’étude environnementale

ENVOL Environnement

144 allée Hélène Boucher
59118 Wambrechies

Le bureau d’étude ENVOL Environnement a été missionné par JPee afin de réaliser l’état initial et l’analyse des impacts sur l’environnement (faune, flore et habitats). L’inventaire de l’état initial écologique a été réalisé durant l’année 2018 sur un cycle biologique complet (un an).

36 sorties ont été effectuées : 19 sorties ont été effectuées pour l’observation de l’avifaune et 17 pour l’observation des chiroptères. De plus, un dispositif d’écoute en continu a été mis en place en lisière pour détecter de façon permanente les chiroptères durant les périodes d’activité.


Cet état initial a permis de guider JPee dans le choix d’implantation des éoliennes en fonction des sensibilités détectées. La configuration retenue du projet a pour but d’éviter ou de réduire au maximum les impacts.

L’étude paysagère

Résonance (anciennement Vu d’ICI)

2 rue Camille Claudel
49000 Ecouflant

Le bureau d’études Vu d’Ici a été missionné pour réaliser l’étude paysagère du projet. Les missions sont les suivantes : caractérisation et référencement des paysages caractéristiques, des sites et monuments patrimoniaux, simulation de plusieurs variantes d’implantation, 50 photomontages depuis les entrées et sorties de villages, depuis les axes routiers et les monuments historiques, réalisés lors de deux campagnes de photos : deux campagnes hivernales (feuilles tombées) en novembre 2017 et en décembre 2018.

Plusieurs échelles autour de la zone d’étude ont été considérées : une échelle rapprochée et éloignée.

L’étude acoustique

GAMBA Acoustique

Parc d’activités des Grésillières , 5 avenue Jules Verne
44230 Saint-Sébastien-sur-Loire

Le bureau d’étude Gamba acoustique a été missionné. L’analyse de l’état initial a consisté à poser 10 sonomètres (micros) enregistrant en continu l’ambiance sonore au niveau des habitations autour de la zone d’étude du projet :

  • le Petit Grand Bois
  • la Moisanderie
  • Saint-Louis
  • la Certellerie
  • la Prière
  • les Telliers
  • les Petites Bruyères
  • la Boussardière
  • Montigny-le-Chartif
  • la Vove




La campagne de mesures acoustiques s’est déroulée pendant 35 jours de février à mars 2018. La zone d’étude a ainsi été cartographiée acoustiquement et l’impact prévisible des éoliennes a pu être simulé.

L’intégration du projet

Depuis le hameau de la Vove, Montigny-le-Chartif
Depuis la D154, au lieu-dit Bréviande

La concertation

Tout au long du développement du projet, JPee souhaite informer au mieux la population avec :

Visite de chantier

Deux visites de chantier du parc éolien de Réclainville (28) ont été organisées. Tous les membres du comité de pilotage (les trois conseils municipaux) ont été conviés :

  • en avril 2018, lors du ferraillage et du coulage des fondations,
  • en novembre 2018, lors du levage des éoliennes.

Une permanence publique d’information est tenue en mairie de Vieuvicq les 1er et 2 février 2019.

Concertation préalable

Aboutissement du chantier sur la modernisation du dialogue environnemental, l’ordonnance du 3 août 2016 vise à renforcer la participation publique à l’élaboration des décisions pouvant avoir un impact sur l’environnement.

Le décret du 25 avril 2017, en application de l’ordonnance, renforce la procédure de concertation préalable facultative pour les projets assujettis à évaluation environnementale et ne donnant pas lieu à saisine de la Commission Nationale du Débat Public (CNDP). En ce qui concerne ces projets, le maître d’ouvrage peut prendre l’initiative d’organiser une concertation volontaire.

C’est ce que JPee a décidé de mettre en place sur le projet éolien de la Vallée de la Thironne.

La concertation préalable s’est tenue du 21 janvier au 5 février 2019.

A l’issue de cette concertation, un bilan comportant une synthèse des observations et propositions présentées par le public a été établi. Il est téléchargeable ci-contre et sera intégré au Dossier de Demande d’Autorisation Environnementale.

Les mesures d’évitement et de réduction des impacts

Une fois les enjeux identifiés dans les états initiaux des études menées, nous pouvons appliquer des mesures dans le cadre du processus Éviter, Réduire, Compenser (ERC) afin que le projet ait un impact le plus faible possible.

Voici quelques mesures qui seront prises dans le cadre de ce projet.

Mesures écologiques

  • Gabarit d’éolienne avec une hauteur d’environ 30 mètres entre le bas de la pale et le sol : impact réduit sur l’avifaune et les chiroptères à basse altitude ;
  • Mise en place de bridages spécifiques de deux éoliennes en fonction des saisons et de l’activité de l’avifaune et des chiroptères ;
  • Chantier prévu en dehors des périodes des nidification.

Mesures paysagères

  • Implantation des nouvelles éoliennes en parallèle du parc existant afin de conserver une cohérence entre les deux parcs ;
  • Nombre d’éoliennes mesuré.

Mesures acoustiques

  • Implantation des éoliennes à plus d’1,6km des habitations ;
  • Mise en place d’un bridage acoustique spécifique.

Des retombées économiques durables

L’implantation de 8 éoliennes de 3,6 MW générera de nombreuses retombées économiques locales pour le territoire :

  • Environ 36 267 €/an de revenus* pour les 2 éoliennes de la commune de Montigny-le-Chartif ;
  • Environ 106 818 €/an de revenus* pour les 6 éoliennes de la commune de Vieuvicq ;
  • Environ 137 656 €/an de taxes pour la communauté de communes Entre Beauce et Perche ;
  • Environ 114 224 €/an pour le Département et la Région.

(*) montants qui englobent les revenus liés à la fiscalité et aux conventions communales de servitude

La participation de JPee à la restauration du patrimoine

JPee participe au programme de restauration de l’église Saint-Martin de Vieuvicq en devenant donateur en janvier 2019. Pour vous informer ou faire un don  :

Nous contacter

Contactez-nous